Recommander

Recherche

Vendredi 4 novembre 2011 5 04 /11 /Nov /2011 16:15
 

Domaine Catherine et Gilles Vergé 

Les Vignes de l'Ange Vin - Jean Pierre Et Noella Robinot

Domaine de L’escarpolette- Ivo Ferreira 

Domaine Jolly Ferriol – Jean-Luc et Isabelle Chossart

Domaine du Grand Cléré et du Perron – François Blanchard

Domaine Lous Grezes – Tresse et Luc Lybaert

Domaine Olivier Cousin

Domaine de Bel Air - Joël Courtault

Celler Laureano Serres

Celler Joan Ramon Escoda

La Grapperie Renaud Guettier

Domaine Julien Peyras

Le Pelut Pierre Rousse

E.A.R.L. Saurigny – Jérome Saurigny

Le domaine du Pech - Magali Tissot et Ludovic Bonnelle

 

Ces vignerons sont pour la plus part adhérents à l'association des Vins S.A.I.N.S. (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite). www.vins-sains.org


Lous Grezes

950 Route des deux villages
30720 Ribaute-Les-Tavernes 
Tel : 04 66 92 00 41 

75

images--5-.jpg

Fervent dégustateur et amateur plus que confirmé, Luc Lybaert, thérapeute manuel et Belge de naissance, a quitté le plat pays qui est le sien pour épouser avec Trees, sa moitié, le piémont Cévenol. C’est là, à Ribaute les Tavernes, qu’ils ont tout deux décidés, en 2003, d’accoucher de leur nouvelle vie de vigneron, uni par l’intérêt commun qu’ils portent à la vigne et la production de son noble breuvage. Là, sous l’appellation "Lous grézes", ils ont acheté 15 hectares de sol argilo calcaire qu’ils ont choisi de reconvertir en bio pour mieux ‘s’appuyer sur la nature. « je suis venu ici pour produire du vin comme on en trouve pas beaucoup en France. Moi j’ai envie de faire un vin ARTisanal ! ». Côté production, on fait donc la part belle aux très petits rendements, 16 000 bouteilles en vin de pays ou s’exprime librement cabernet sauvignon, syrah, carignan, grenache, alicante bouchet et tempranillo. Et, pour appuyer le côté artistique de leurs nectars ils ont confié les étiquettes de leurs crus au peintre et dessinateur Kamagurka, un autre platpayiste flamand.

 

Le Domaine du Pech

Earl Daniel Tissot
Magali Tissot – Ludovic Bonnelle
47310 Sainte Colombe en Bruilhois
Tel : 05 53 67 84 20

maker-buzet

Magali Tissot et Ludovic Bonnelle se sont associés pour cultiver leurs 20 ha en biodynamie. Sans engrais et avec une grande parcimonie et une méfiance quand il s’agit du soufre ou du cuivre. La préférence étant donnée aux produits naturels. Les vignes, sols compris, sont travaillées presque entièrement à la main, comme les vendanges et par un soin tout quotidien de leurs parcelles ils arrivent à réaliser l’équilibre parfais entre le sol et la vigne. Ce qui entraîne la non utilisation de tous produits œnologiques. Les levures sont indigènes et les enzymes artificielles proscrits de leurs chais. Comment les en blâmer puisque les rejetons de leur savoir : sauvignons, cabernets, merlots, leurs ont donnés des vins atypiques mais puissants, élégants, bien structurés avec une belle finesse, qui ont contribués à accroître une réputation qui n’a rien d’usurpé. La preuve, même si les vins du domaine ne rentrent pas dans les cases du club des AOC, qui est loin d’être un signe de qualité reconnaissons-le, ils sont un plaisir que l’on retrouve sur les plus grandes tables de France. C’est normal puisqu’ils sont issus d’un travail au naturel qui privilégie la qualité à la quantité et un élevage sans concession.

 

Château du Perron - François Blanchard

37120 Lémeré
TEL : 02-47-95-75-26
www.francois-blanchard.com

blanchard

Le Grand Cléré, L’exploitation argilo-calcaire de François Blanchard, est constituée d’une parcelle de 2.74 ha en production biologique, situé sur l’un des plus hauts vallon du plateau tourangeau. Les cépages implantés depuis plus d’une trentaine d’années dans un sol à prédominance argilo-calcaire sont le sauvignon et le cabernet. Soucieux de construire un écosystème vaste et varié, la parcelle est totalement enherbée. La flore et la faune sont la priorité et peuvent normalement s’y développer. « Il va de soit que pour entretenir cette vie si précieuse et tant nécessaire à notre existence, les traitements destructeurs sont à proscrire ! En cave, pas d’utilisation de levures ou de bactéries de laboratoire. Pas de gestion des températures sur cette noble matière qu’est le « vin ». Seule l’ambiance du chai peut-être régulée avec douceur si nécessaire. En effet, l’équilibre d’un vin s’acquière avec les saisons. Minimisation des soutirages pour conserver le gaz carbonique naturel issu de la fermentation. Celui-ci est nécessaire pour esquiver au maximum l’utilisation du soufre. Donc ne pas s’inquiéter si ça bulle, ce n’est pas un hasard ! Pas de filtrations pour conserver la complexité première des parfums ou des arômes du vin. Et puis l’hiver est là, à quoi bon dépenser de l’énergie ! 
Le Bouchon est en liège naturel pour favoriser l’échange entre l’intérieur et l’extérieur de la bouteille (car le vin est un produit vivant. Certains l’ignorent).
Les raisins issus du « Grand-Cléré » sont triés et vinifiés à l’ancienne (pour les blancs : pressurage avec des pressoirs en bois, pour les rouges : égrappage avec des paniers en osier et foulage aux pieds).
Actuellement, il n’y a pas de charte sur la vinification en production biologique, mais pour ma part je ne rajoute pas de sucre, pas de levures ou bactéries industrielles ni autres produits de laboratoire. La seule contrainte est l’emploi de soufre (bien sûr à dose très réduite, en comparaison avec les conventionnels de la viticulture) pour permettre au vin de rester vin et non de devenir vinaigre… Certaines fois quand la matière « raisin » le permet, le soufre n’est pas employé pour laisser la place au vivant.
La suite et surtout pour en savoir plus sur des vins aux naturels et chantant qui swingues vraiment bien, comme le Jazz, le free Jazz, la Contrebasse ou le Violoncélite, un petit clip sur le site de François Blanchard s’impose : www.francois-blanchard.com

 

EARL Gilles et Catherine Vergé

Place du tertre
Viré 71260
Mâcon village, Viré Clessé
Tel : 03.85.33.10.99

les vergé

L’exploitation de Catherine et Gilles Vergé, référence incontournable dans le monde des vins naturels, comprend 5 hectares de vignes en chardonnay blanc, vinifiée dans leurs Chais. Les vignes, constituant leurs trois cuvées "Viré-Clessé ont 76 ans pour la plus jeune et 120 ans pour la plus vieille. Elles sont situées sur un sol argilo-calcaire d'époque jurassique et sont travaillées en surface en prenant soin de respecter l'environnement. Les herbes folles qui y poussent, sont amoureusement tondues au printemps puis en été et les sols sont travaillés avant les vendanges. Il n'y a pas d'apport d'engrais, seul un apport nutritif peut être appliqué dans le cas d'une carence, et ce, de façon très ponctuelle. Les traitements phytosanitaires sont appliqués dans le même esprit. Les raisins sont vendangés à maturité, j’en suis le premier témoin, car j’en ai mangé la moitié ce faisant, tellement ils sont bons et parfaitement équilibrés entre acidité et alcool. Le pressurage est effectué immédiatement sur les vendanges fraîches. Il n'y a pas de chaptalisation (ajout de sucre), ni de levure ajouté, ni d'apport tartrique. Le débourbage est statique et long. L'état sanitaire très sain de la vendange leur permet de ne pas ajouter de SO² au pressurage (la bonne idée que voilà). Leurs vins fermentent lentement, pépère, à leurs rythmes, sous gaz neutre pour les protéger pendant leur travail (pas de passage en fût). Ils sont très légèrement filtrés, afin de préserver la vie interne du vin fini. La vinification permet une garde prolongée du vin en cave au-dessous de 14°C. Les cinq cuvées bien distinctes représentent cinq terroirs différents sans assemblage. Et tout ça fait de nos deux héros raisonnables des producteurs censés aux cuvées d’une irréprochable propreté et d’un goût plus que flatteur ou la nature est reine et ou les arômes sont nombreux et surtout joyeux. Quant à leurs consommateurs, ce sont des bienheureux disciples que ces vins d’amours et de terroir laissent à jamais sur les papilles. 

 

Jean Pierre et Noëlla Robinot - Les vignes de l'angevin - le Presidial

72340 Chahaignes
02 43 44 92 20

buvons-robinot.jpg

Pendant près de 15 ans, Jean-Pierre Robinot a proposé à ses clients des vins des vins naturels dans son bistrot à vin - Restaurant l’Ange vin. Passionné par les vins naturels en général et par les vins de Loire en particulier, il est revenu dans son village natal à Chahaignes dans la Sarthe, à mi-chemin entre le Mans et Tours pour constituer un vignoble et élaborer des vins naturels dans la Vallée du Loir, un vignoble qui commence avec le Coteaux du Vendômois, en passant par le Jasnières pour se terminer par le Coteaux du Loir. La superficie en production est de 400 hectares alors qu'il y a plusieurs siècles, 5000 hectares de vignes étaient exploités. Ce sont des vins de très longue garde en raison de leur grand équilibre. Pour constituer progressivement son domaine, il a fait l'acquisition d'une dizaine d'hectares de terres en friches sur l'aire d'appellation des Coteaux du Loir, non plantées depuis plus d'un siècle pour certaines. Ces terres sont sur des coteaux très abruptes et se trouvent sur de grands terroirs.
Après une opération de défrichage, il a déjà planté 2 hectares de vignes sur l'appellation Coteaux du Loir. Il exploite également des vignes en Jasnières et en Coteaux du Loir rouge.
L'objectif qu'il s'est assigné est ambitieux : agriculture biologique et vinification naturelle avec des rendements limités à 25 / 30 hectolitres par hectare pour obtenir une grande complexité.
Le sol est labouré, les plants sont nourris avec des composts naturels et le désherbage chimique est banni. Les traitements sont effectués avec des produits naturels et la récolte est manuelle.
La vinification se fait lentement, sans soufre ou presque et sans ajout d'autre produits. Les vins blancs issus du cépage Chenin sont pressurés très lentement. Ils sont élevés sur lie dans des fûts de chêne pendant au minimum 12 mois. Les vins rouges sont issus du cépage Pineau d'Aunis. Après une longue cuvaison, ils terminent leur fermentation sur lie en barriques pendant au minimum un an.

Ivo Feirrera - Domaine de L’Escarpolette

Rue de la Meillade
34150 Montpeyroux
06 81 64 07 44

vin_mechant_ivo_ferreira_petite_crapule_0.jpg

Créé en 2009 au cœur des terrasses du Larzac, L’escarpolette est un tout petit domaine.  Le terroir est exceptionnel. Les sols sont arides et caillouteux. Les hivers sont froids et les été chauds. Les 4 hectares bénéficient d’un microclimat particulièrement bénéfique à la culture biologique de 3 cuvées exceptionnelles!
L’escarpolette
Un assemblage d’un vieux cinsault provenant des brousses d’Aniane et d’un jeune carignan provenant d’un terroir plus froid à St jean de Fos, vendangés a la main un dimanche ensoleillé de la fin aout par la famille d’Ivo Ferrera, venue en renfort pour l’occasion. Vinifié de manière naturelle sans aucun ajout de produits œnologiques avec une macération courte de cinq jours, élevé depuis en vieux demi-muids, ce vin  à été mis en bouteilles pendant la vieille lune de janvier. L’étiquette dont Il est très fier est l’œuvre de Marie-Christine Enshaian, première femme admise dans les ateliers de calligraphie japonais et restauratrice de tableaux, spécialisée en Picasso.
Jeux de mains
Les vignes ont 60 ans. Les vignes sont travaillées en bio, avec une absence totale d’apport d’engrais. Les vendanges s’effectuent uniquement le matin, à la fraicheur, en petites cagettes. Macération de 10 jours sans remontage ni pigeage. Fermentation alcoolique en barriques bordelaises anciennes. Elevage sur lies pendant 10 mois en barriques bordelaises anciennes avec un batonnage 1 à 2 fois par semaine et mise en bouteille pendant une vieille lune.
L’enchanteur
Les vignes ont 30 ans. Les vignes sont travaillées en bio, avec une absence totale d’apport d’engrais. Les vendanges s’effectuent uniquement le matin, à la fraicheur, en petites cagettes. Macération de 10 jours sans remontage ni pigeage. Fermentation alcoolique en barriques bordelaises anciennes. Elevage sur lies pendant 10 mois en barriques bordelaises anciennes avec un batonnage 1 à 2 fois par semaine et mise en bouteille pendant une vieille lune.

 La coulée d’Ambrosia Jean François Chêné

7, rue des Carrois
49750 Beaulieu sur Layon
Téléphone / Fax : 02.41.80.40.83
Mobile : 06.66.21.88.91

la-coulee-d-ambrosia-jean-francois-chene-degustation.jpg

Au domaine au goût de l’authentique
Installé depuis mars 2005, je cultive 4ha de vigne sur la commune de Beaulieu sur Layon  dont 1,1ha de Cabernet Franc, 2,6ha de Chenin et grande nouveauté depuis janvier 2011 : 0,4ha de Grolleau.
Le sol, à dominante schisteuse, siliceuse et argileuse, longe le Layon. Des cépages, un sous-sol dont j'essaie d'exploiter tout le potentiel.
Le choix de la conversion biologique                               
Ces terres m’ont été transmises par mes parents, eux aussi viticulteurs mais dans la méthode « conventionnelle d’aujourd’hui », en culture raisonnée.
Dès mon  installation, je me suis engagé en agriculture biologique avec l’organisme ECOCERT.
Sur le chemin de la biodynamie
Je m’intéresse particulièrement à la biodynamie. Je fais un premier pas vers cela avec ma famille en participant le plus souvent possible aux journées organisées par l’association Agriculture Bio-Dynamique Anjou-Touraine à laquelle j’adhère. Ces journées sont l’occasion d’échanger sur les techniques de travail que ce soit en viticulture ou d’autres activités et sur l’observation du temps et de l’influence des planètes. Il s’agit aussi de partager sur l’élaboration et l’utilisation des préparations biodynamiques.
6 ans après mon installation, je suis le calendrier des semis pour les phases de soutirage et de mise en bouteille. Petit à petit...
La singularité et l’authenticité avant tout
En 2006, j’ai rejoint l’association SEVE dont j’approuve les idées. Elle défend notamment l’originalité de chaque vin, de chaque terroir (mot souvent utilisé à tort) et dénonce les Appellations d’Origine Contrôlée qui tendent à uniformiser les vins.En septembre 2006, j’ai présenté mon blanc moelleux à l’agrément. Celui-ci a été refusé car trop différent des vins standard. Le président m’a conseillé, pour m’en rapprocher, de rajouter du soufre. Hors de question !
C’est pour cela que l’ensemble de ma production est aujourd’hui déclassé en vin de table. C’est d’ailleurs pour moi une nouvelle occasion de compléter l’originalité de mes vins en leur donnant un nom qui leur est propre.
Parfois petit clin d’œil aux AOC, les noms des cuvées sont puisés dans l'imagination de Jo, souvent en relation avec sa passion pour l'histoire de l'art et la mythologie.
Par ailleurs, je recherche l’authenticité dans mon travail en reprenant les techniques d’antan comme l’utilisation des pressoirs verticaux. De la même manière, j’essaie d’éviter au maximum toute intervention sur le jus en remplaçant par exemple l’utilisation de pompe par le soutirage par gravité et en minimisant les filtrations.
J’ai choisi d’aller au bout de mes convictions en minimisant les interventions en cave  et ainsi laisser s’exprimer le fruit et le minéral. J’obtiens alors des vins « vivants » éloignés des standards, des vins qui interpellent.

Domaine Jolly Ferriol – Jean-Luc et Isabelle Chossart

Mas Ferriol
66600 Espira de l'Agly
09 50 20 27 95 / 06 13 22 96 73

jolly_ferriol_isaluc_medium.jpg

Respect de la nature et des hommes
Le domaine Jolly Ferriol produit des vins vinifiés naturellement, issus de vignes cultivées selon les règles de la culture biologique. La vigne ne reçoit aucun désherbants, pesticides, engrais chimiques ni insecticides. Les vendanges se font manuellement en caissettes avec tri en vignes. Le raisin utilise ses propres levures indigènes pour la fermentation. Le vin n'est ni collé, ni filtré, ni sulfité. A la mise en bouteille, le reste de gaz carbonique qui se dégage de la fermentation est utilisé pour protéger de l'oxydation. Cette démarche, en phase avec le respect de l’environnement, le respect du produit et le respect du client imposent de petits rendements et une hygiène parfaite en remplaçant les procédés chimiques par des procédés physiques.

Domaine Olivier Cousin

7 rue du Chanoine-Colonel-Panagot
49540 Martigné-Briand
Tel : 02 41 59 49 09

 

OlivierCousina

Situé à Martigné-Briand au sud d'Angers, le domaine viticole s'étend sur 12 ha. complantés de gamay, chardonnay, sauvignon, cabernet franc, grolleau et chenin. Le climat angevin, tempéré, régulé par la Loire et l'océan, le patrimoine minéral et sa micro flore, le choix d'Olivier pour les cépages, la méthode culturale avec labours et les vinifications sont les gages qualitatifs des vins du domaine, des vins à forte personnalité. 
Les vignes : " Les traitements contre les maladies ou la pourriture risquent d'anéantir toute flore lévurienne naturelle et de laisser des résidus qui se retrouveront dans le vin. Une lutte raisonnée, voir biologique est plus respectueuse du milieu. " Pierre Casamayor (L'Ecole de la dégustation) - c'est en quelque sorte le crédo d'Olivier Cousin. 
La vinification : Il produit des vins issus de la culture de raisins - biologiques. La production certifiée Bio est réalisée avec un souci de qualité, elle est le fruit d'une réelle conviction, pas un effet de mode et traitée à doses homéopathiques contre l'oïdium et le mildiou. Son vin est garanti sans enzymes, soufre ou levures. 
Réalisée avec la traction animale, un solide cheval comtois (qui assure le labour) et une jument bretonne, la vendange en caisses est emmenée sur une "traine" qui ne détruit pas la vigne. 
Navigateur solitaire, chercheur d'or, aventurier en tous genres, Olivier, a rejoint le domaine viticole familiale, avec en tête le souvenir de son grand-père vigneron. Il a même expérimenté le transport sur un vieux voilier de 2 fûts de son vin pour retrouver le "goût d'antan".

 

Domaine de Bel Air - Joël Courtault

2, rue de Bel Air
41140 Thésée
Tel : 02 54 71 50 06 

6a00d8341c018253ef017ee4957b5b970d-450wi.jpg

Le domaine était à l'origine une petite structure familiale de vignes, cultures et petit élevage. Puis la culture de la vigne est devenue prépondérante dans les années 1970 avec l'entrée à la coopérative de Oisly. Cependant, le mode de culture avec butage l'hiver et décavaillonage au printemps a été maintenu sans utilisation de désherbage chimique ni insecticide. J'ai repris le domaine en 1999 avec la mise des parcelles en conversion biologique et la découverte de la biodynamie presque en même temps. Ce n'est qu'en 2004 que j'ai commencé mes propres vinifications avec notamment l'assemblage cabernet franc et cabernet sauvignon "onyx 2004" déjà sans sulfites ajoutés.
Une grande partie des vignes implantées sur les pentes de la vallée du cher bénéficie d'une exposition plein sud. Sur un sol argilo-calcaire, ces vigne sont âgées de 33 à 47 ans. L'autre partie des vignes est située sur des sables de Sologne sur argile à silex. Ce type de terrain donne des vins plus fins au goût moins minéral. L'ensemble du vignoble se situe sur l'aire d'appellation Touraine.
Les vendanges sont réalisées à la main en caisses avec tri à la parcelle. Les blancs sont versés directement dans le pressoir et le jus est mis à débourber 24 à 48 heures puis mis en barriques bourguignonnes pendant 2 années avec ouillage régulier. Enfin le vin est transféré dans des gardes vin en prévision de sa mise en bouteille par gravité sans filtration. En ce qui concerne les rouges, les raisins sont mis à macérer dans des cuvons de 15hl ( inertage au gaz carbonique) avec pigeage et remontage une foi par jour pendant une vingtaine de jour. (40 jours pour 2009 et 2010). Ensuite l'élevage se fait en barrique pendant 1 an minimum.

Celler Laureano Serres

Carrer d'En Gaudí, 1, 43594, Tarragona, Espagne
Tel
: + 34 977 42 63 56

 

6a0120a6be8504970b0133f345afca970b.jpg

Laureano s’est lancé dans l’aventure du 100% naturel de façon tout à fait autodidacte. Ce n’est qu’après ses premiers millésimes (le tout premier sous étiquette Mendall date de 2002) qu’il est entré en contact avec d’autres fervents des vins sans soufre. Depuis, il multiplie les expériences, en mélangeant les cépages au gré des millésimes et des cuvées, passant de cuvées pur macabeo (macabeu) à un pot-pourri de six cépages rouges, en passant par toutes les nuances. Dans ses vignobles, les vieilles vignes de grenache et de macabeu côtoient les jeunes plantations de syrah et de cabernet.  Les vins de caractère de Laureano Serres sont étonnants, souvent délicieux, jamais désagréables et reflètent un parcours tout à fait singulier, aux antipodes du vin industriel.

Celler Joan Ramon Escoda

Llovera, 50
43201 Reus
Tel : 34 659478198

loire-020.JPG

Voici un petit domaine familial situé à Prenafeta, micro village en impasse, non loin de Montblanc, ville médiévale située au cœur de la région de Tarragone. Depuis la fin des années 90, Juan Ramon et Carmen prennent soin de 7 ha de vignes, de quelques oliviers et de tout ce qui compose une ferme, volailles, moutons, vaches, chevaux et le tout en biodynamie depuis 2003, sans oublier le potager. C’est le plus ligérien des vignerons de la région, du fait de son amour du chenin et du cabernet franc !... Les vins sont "zéro soufre" depuis 2005 et appréciés déjà dans une quinzaine de pays,  Comme son ami Lauréano, Juan Ramon Escoda s'investit dans une démarche visant à mettre en valeur les vins naturels catalans. La route est longue, mais ces vins méritent désormais plus que de la simple curiosité. Pensez-y lors de votre visite à Renaissance des Appellations, La Dive ou La Remise, l'hiver prochain !

 

La Grapperie Renaud Guettier

EARL soudairie
La soudairie
37370 Bueil en Touraine
Téléphone : +33 (0)2 47 24 48 06

renaud_guettier.jpg

Renaud Guettier est un jeune ingénieur agro, passionné de vins naturels et amoureux de la vallée du Loir. Ayant la ferme intention de s'installer vigneron, il a acheté son premier hectare de vignes en 2004 et vinifié seul ses premiers vins. Depuis, le domaine s'est agrandi et compte aujourd'hui 4 ha 60 de vignes.   Seul domaine viticole de l'AOC Coteaux du Loir en Indre et Loir, La Grapperie se compose d'une quinzaine de parcelles réparties sur quatre communes : Epeigné sur Dême (37), Bueil en Touraine (37), Dissay sous Courcillon (72) et Saint Pierre de Chevillé (72). La totalité du vignoble est cultivé en agriculture biologique, certifié par ECOCERT FRANCE S.A.S - BP 47 - 32600 L'ISLE - JOURDAIN. La diversité des situations, expositions et orientations de ces petites parcelles de la rive gauche du Loir vont apporter richesse et équilibre à nos cuvées. Contre l'uniformisation des goûts mon objectif est d'élaborer desvins authentiques, qui soient le reflet des terroirs portant les vignes, des ceps qui ont porté la vendange, du savoir-faire d'un homme. Vendanges manuelles à maturité dans le plus grand respect de l'intégrité des raisins, pas de chaptalisation, aucun traitement physico-chimique n'est infligé aux moûts. Utilisation homéopathique du soufre afin de laisser les moûts aller au bout de leurs fermentations et obtenir une stabilisation naturelle des vins.

 

Domaine Julien Peyras

 

6, route de Clermont
34230 Paulhan
Tel : 06 16 87 68 93 

 

  Julien_Peyras_Septembre-2009_58.jpg

Nous sommes dans les années 2007, c’est le début de cette histoire, la première vinification avec son lot de galères, de questions, d’hésitations, de recherches…
Issu d’une longue lignée de vignerons, un beau matin, le père de Julien s’est réveillé avec l’envie de retrouver ses racines et les a entrainés dans son aventure. Alors Julien s’est décidé d’aller jusqu’au bout, jusqu’à la vinification, mais pas n’importe comment : avec le souci permanent du respect de la nature et le refus de toute intervention chimique. Cela fait donc une dizaine d’années qu’il travaille les vignes avec le rêve de faire un produit qui lui ressemble, en accord avec ses convictions, c’est-à-dire respecter la nature, son écosystème, travailler avec des produits naturels… 
Grâce aux précieux conseils de la famille Belhasen, et l’expérience venant il a acquis des connaissances et continue dans cet esprit pour une production toujours plus saine dans le respect de la nature et du terroir. Ses vins sont le fruit de ce travail, du plaisir et une vraie récompense car au-dessus de mes espérances.

 

Le Pelut Pierre Rousse

2 rue Élie Sermet, F-11260 Espéraza
Tel : 04 68 20 27 86 ou 06 01 77 18 29

telechargement.jpg

Pierre Rousse est producteur de vins naturels dans la Malepère, vers Limoux, Aude, Languedoc. 
Deux entités composent son  domaine :
- Villarzel. 1 ha de Merlot que je cultive depuis 2005. La parcelle, située sur la commune de Villarzel du Razès, n'avait pas du tout été cultivée en 2004. Les débuts et la reprise ont été délicats, mais cette parcelle donne aujourd'hui une production satisfaisante. Cette parcelle, qui est l'une des plus hautes de la Malepère est en coteau exposé au sud. Le sol est argilo-calcaire. La vue panoramique sur les Pyrénées y est remarquable.
- la Mothe. Il s'agit d'un ensemble de 11 ha situé sur la commune de Saint Martin de Villereglan. Il est issu du domaine Pechigo de Sylvain Saux. 4 ha y sont plantés en vigne : Chardonnay, Merlot, Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc, Pinot noir, un petit peu de Syrah. Le reste est occupé par des arbres fruitiers (cerisiers et pêchers notamment) et de la prairie longée par le ruisseau le Sou.
La vendange se fait manuellement. Le vin est élaboré simplement et de façon peu interventionniste. Pour les rouges, le raisin est encuvé entier (avec la rafle), foulé ou non. La macération est toujours assez courte (4 à 8 jours). Les vins ne sont que le fruit d'une transformation naturelle du raisin. Levures indigènes, aucun apport de sulfite ou autre produit de la pharmacopée œnologique. Pas de refroidissement ni chauffage.

 

Domaine du Mazel Gérald et Jocelyne Oustric

Gaec du Mazel 07400 Valvigneres
Tel : 04 75 52 51 02

le-mazel-gerald-oustric-valvignieres.jpg

Notre propriété familiale de 22 ha, se situe à Valvignères, petit village au sud de l'Ardèche.
Nous sommes, frère et sœur, associés dans une société de type G.A.E.C. Transmis par notre père, grâce à son travail compétent, obstiné, nous avons hérités d'un beau vignoble planté de cépages tels que : Syrah, Grenache, Portan, Cabernet, Carignan, Merlot pour les Rouges, Viognier, Chardonnay, Grenache Blanc : pour les Blancs,    et surtout, de vignes très âgées pour la région.
Les terrains sont calcaires ou argilo-calcaires. Depuis les vendanges (manuelles, en petites caisses) jusqu'à la mise en bouteille, nous cherchons à vinifier nos vins le plus naturellement possible : SANS apport chimique : 100% levures indigènes, 0% vitamines, enzymes... SANS sulfites (ces vins sont à conserver à une température inférieure à 14°).
Tous les déplacements des liquides se font par gravité (jamais de pompages).
Bien sûr, ce type de vinification implique un mode de culture respectueux du sol et de la plante : griffonnage, pas de désherbant chimique, ni d'insecticides, ni d'anti-pourritures, aucun apport d'engrais chimique et de petits rendements afin de récolter une vendange saine et équilibrée.

 

Domaine Saurigny

49190 Saint Aubin De Luigne
Tel : 06.01.23.33.01

6a0120a6be8504970b012876548364970c.jpg

Repris en 2005, par Jérôme et Sophie,  ce domaine se situe en plein cœur du Layon, et propose des vins naturels. A une encablure de pierre des Quarts de Chaume et de Bonnezeaux, ce domaine propose ses vins de la manière la plus "naturelle" possible, relayant à la fois le fruit de son cépage, la lecture de son sol, tout en le laissant vagabonder à son aise. En bio depuis 2010, le domaine se donne les moyens de ses ambitions et surtout de ses convictions. A leur arrivée, Jérôme et Sophie, vont s'attacher à ébourgeonner, éclaircir, dans le but d'offrir le meilleur aux raisins. Tout en leur permettant de subir le minimum de soins. Le tout sans pesticides car Jérôme Saurigny laisse vivre ses vignes, ses jus et donc ses vins. C'est ainsi que ces derniers semblent prendre un réel plaisir à s'émanciper... Les vins de ce domaine sont emplit de vie et de fougue, et surgissent au nez et à la bouche du franc buveur tel un petit succube jaillissant de sa boîte.

 

Le Mas Coutelou – Jean François Coutelou

6 rue de l'estacarede 
34480 Puimisson
04 67 36 19 17

397620350.JPG

Puimisson, en Languedoc est situé à quelques kilomètres de Béziers, sous un climat méditerranéen.
Notre vignoble s’étend sur une dizaine d’hectares de Terroirs variés à dominante Argilo-Calcaire. Une large gamme de cépages compose le domaine : Syrah, Grenache, Carignan, Cinsault, Mourvèdre pour les rouges ; Une petite parcelle complantée de Sauvignon blanc, grenache blanc et muscat petits grains vient compléter la palette des vins.
Toutes nos vignes sont cultivées en agriculture biologique depuis 1987 c’est à dire avant que ce type de production ne soit « à la mode ». Nous pouvons vous garantir que l’ensemble des terres du domaine n’a vu ni engrais chimique, ni produits de synthèse depuis plus de 20 ans.
La conduite du vignoble est rigoureuse (labours fréquents, taille sévère, palissages minutieux,…). Les rendements sont limités (entre 20 et 35 hl ha).
Les vinifications sont soignées et adaptées au cépage et au millésime. (macération courte ou longue, traditionnelle ou macération carbonique, pigeages ou remontages). Depuis toujours, nous ne pratiquons aucun levurage. Les apports en SO2 sont limités, voire inexistants (comme par exemple pour le vins des amis) afin de préserver le caractère authentique de nos vins. (Nous tenons à votre disposition les analyses de nos vins). Les mises en bouteille se font au domaine, sans filtration et par gravité, pour que les vins qui portent notre nom soient authentifiés.

Par christophe casazza - Publié dans : buvonsnature
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus