Recommander

Recherche

QUESTIONS SUR LE VIN NATUREL

Ou puis-je acheter mon vin nature ?

 

A part quelques vins bio, vous aurez encore beaucoup de mal à trouver du vin nature sur une gondole de supermarché. Si cela arrive tant mieux et n’hésitez pas à nous le signaler, nous serions très heureux de faire taire les mauvaises langues que nous sommes. De toute façon, il vaut mieux allez dénicher ces breuvages d’exceptions chez un bon caviste, digne de ce nom, dont nous vous indiquons la liste non exaustive (à Paris pour l’instant) un peu plus loin. Primo parce que c’est le seul qui prendra sur lui de vous faire goûter ses petites trouvailles, deusio car il sait ce qu’il vend, tertio il n’est pas là pour marger comme un malade car ce qu'il aime le plus, avant l'argent, c'est le vin et son métier. En fait rien ne vaut un homme de l'art qui saura vous donner de bons conseils et qui aura pris soin de vos futures bouteilles.

 

Pourquoi le vin nature parait-il si cher au restaurant ?

 

Les restaurateurs margent sur les liquides parce que le client se refuse à acquitter le solide à son vrai prix de revient dans l’assiette, mais également parce que le contrôleur des impôts considère que le coefficient moyen de revente du vin à table doit être multiplié par trois. En dessous, le restaurateur risque un redressement ! Ce qui n'incite pas notre brave commerçant à la pondération mais l’exhorte parfois à l’excès.


Pourquoi les vins natures sont-ils souvent classés en vin de table ?


Le vin nature  est souvent classé en vin de table par des rompus de l'AOC qui ont le palais à l’unilatéral, une illusion des sens qui peut vous faire prendre des vessies besognées pour des lanternes du goût. Ce qui fait que sur une carte on a du mal à payer un vin de table, même s'il est trés bon, aussi cher qu’un vin estampillé aoc.


Ma bouteille de bon vin naturel est estampillée vin de table, est ce grave ? 

 

Pas du tout, au contraire, nous vous rappelons qu'un bon vin de table naturel vaut bien mieux qu’une mauvaise piquette travaillée pour passer l’AOC et entrer dans un guide. C’est d’ailleurs de plus en plus un signe de qualité, comme une marque de fabrique du bon goût, de respect du terroir, dans une époque ou tout tire vers l’identique, l’insipide et donc l’ennuyeux. Le mieux en tout cas, et si cela est possible, c’est de goûter et de se faire sa propre opinion.

 

Si j'abuse du vin sans modération, pourquoi j'ai mal à la tête ?


Si l'on abuse et que l'on boive sans modération, le réveil sera souvent douloureux et une barre au crâne vous rappellera que les amis de la névralgie faciale ne sont pas les degrés d’alcool du vin qui a plutôt tendance à assécher le gosier, mais souffrez que je vous le confesse, les produits chimiques qui s’ébattent en son sein et dont certains vignerons ont tendance à abuser.

 

Dois-je cracher sur les vins non natures que me proposent mes amis ?

 

Non, inutile de partir en croisade contre les autres vins, chacun est libre de son choix et surtout de boire ce qu'il veut, c'est ce que l'on appelle le libre arbitre oenologique. Goûtez et si cela ne vous convient pas, car trés chargé en intrants, déclinez poliment et sortez de votre cabas une petite bouteille de bon vin nature que vous pouvez leur faire découvrir. Expliquez-leur qu’en buvant ce type de bon vin, ils contribuent au respect de la terre qui, dans ce cas, n’est pas maltraitée par un viticulteur avide de subventions qui a cédé son âme à de malveillants marchants de pesticides et d’aditifs. Le sentiment d’être écolo et de promouvoir l’agriculture au naturelle peut les encourager à découvrir de nouvelles sensations et une autre façon de boire, même s’ils trouvent, au début, que votre  vin est bon , même s'il est un peu réduit et qu'il a un goût de raisin. Ce qui est, avouons-le, pour le moins étrange dans le cas d’un breuvage issu de la vigne. 

 

Le vin nature est ce bon pour la santé ?

 

Oui, mais avec modération. Selon certains spécialiste de la santé, un petit verre de bon vin nature à chaque repas, pas plus. Au début du siècle dernier on soignait souvent avec du vin nature, et récemment on a découvert que les polyphénols contenus dans le vin préviennent la multiplication des radicaux libres et réduisent la destruction des tissus des gencives.  Et ça ne s’arrête pas là car le vin excite l’appétit, aide la digestion et évite la constipation. Sur le plan nutritionnel, il fournit des acides aminés indispensables à la fabrication des protéines. Il est diurétique, bactéricide. Mais également antiallergique et antioxydant il combat donc le vieillissement et lutte contre le cancer. Et ce n’est pas tout, il diminue les troubles de la mémoire, fluidifie le sang, dilate les coronaires et peut ainsi anticiper les infarctus du cœur ou leurs récidives. La médaille d’or allant au vin rouge plus riche en calcium et en antioxydant que ses camarades de cave.

 

Puis-je stocker mes bouteilles de vin nature dans ma cuisine ?

 

Oui si celle-ci ne dépasse pas les 14°, température à laquelle tout bon vin nature de chez nature se transforme en vinaigre nature, bien évidemment. Et surtout il faut éviter les brusques amplitudes, sous peine de voir vos vins sans souffre repartir en fermentation.Mais pour ne jamais avoir de mauvaise surprise il vaut mieux partir du principe que les vins natures sont en général des vins de plaisir immédiat, donc à boire tout de suite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus